Le peintre-sculpteur Roberto Crippa est né à Milan en 1921. Il fera ses études d’art à l’Académie de Brera (Milan) où il fut le condisciple de Aldo Carpi, d’Achille Funi et de Carlo Carrà. A ses débuts, comme beaucoup de jeunes peintres de sa génération, Roberto Crippa est influencé par le néocubisme qui s’était alors généralisé. Sa première exposition personnelle sera organisée à la Galerie Bergamini (Milan, 1947).

L’artiste sera l’un des premiers en Italie, à pratiquer une peinture gestuelle, réalisant, entre 1948 et 1952, des écheveaux de « Spirales » vivement colorées. En 1948, Crippa sera l’un des membres fondateurs du groupe des « Spacialistes », groupe fondé autour de Lucio Fontana, dont l’objectif consistera à rechercher une nouvelle représentation de l’espace, par des moyens techniques résolument modernes. Il participera régulièrement, à partir de 1948, à de nombreuses expositions collectives et notamment à la Biennale de Venise.
Il se consacrera plus tard à ce que l’artiste appelait des « Collages », animant la surface statique de formes découpées et à la matière importante. Roberto Crippa joue sur les effets de matières aux surfaces rugueuses, épaisses, comme le bois, l’écorce, les effets des éléments végétaux ou métalliques lisses ou brillants, des éléments transparents. Ses recherches le mèneront naturellement à la sculpture à partir de 1956, construisant en volumes métalliques découpés et soudés, des insectes, des monstres, qui sont dans la lignée des oeuvres de Chadwick. L’artiste s’intéresse au mouvement dans l’espace ; n’est-il pas pilote d’avion chevronné qui représentera l’Italie au championnat du monde d’acrobatie aéronautique en 1971 ?
Parallèlement à son œuvre peint et sculpté, Roberto Crippa mènera de front une oeuvre graphique (gravures, lithographies, livres illustrés). Au milieu des années 60, l’artiste s’oriente vers des reliefs monochromes, le plus souvent réalisés dans des tonalités de gris.
Pilote émérite, l’artiste disparaît en 1972, victime d’un accident d’avion sur l’aéroport de Bresso. Il avait à peine 50 ans.

Spirale 1951
Huile sur toile 
45 x 80 cm
Spirale 1951 Huile sur toile 45 x 80 cm
Geometrico 1950
Huile sur panneau
70 cm x 49,5 cm
Geometrico 1950 Huile sur panneau 70 cm x 49,5 cm