A L’HONNEUR


André Masson, né le 4 janvier 1896 à Balagny-sur-Thérain (Oise), et mort le 28 octobre 1987 à Paris, est un peintre, graveur, illustrateur, sculpteur et décorateur de théâtre français qui participa au mouvement surréaliste du début des années 1920 à la fin des années 1950.

André Masson est un des premiers à s’adonner au dessin automatique dans les années 1923-1924. Avant que le mouvement surréaliste soit créé. Il restera comme l’artiste ayant pratiqué le dessin automatique, et celui qui en aura le plus parlé.

« L’action painting » revendiqué par l’école américaine et notamment par Jackson Pollock a pour inventeur André Masson. Le « Dripping » ( peinture projetée a été pratiqué par André Masson à partir de toiles enduites de colle et sur lesquelles il projetait des coulées de sable.

Plus de 90 œuvres de l’artiste sont au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou : 94 toiles dessins, illustrations. On trouve aussi ses œuvres au Museum of Modern Art de New York, ainsi qu’à la Tate Gallery, et au Musée d’art moderne de la ville de Paris.